L’Etude Geologique de JICA
Aperçu
Provinces Métallogéniques
Guideline
Référence
Geologic Provinces
  Géologie générale de la Mauritanie
  Aperçu des gisements de minerai
    Tiris & Kedia Idjil
    Sfariat-Zednes
    Région du Tasiast
    Le Tijirit
    Guelb Moghrein
    Tabrinkout
    Kadiar
    Indice 78
    Oudelemguil
    Diaguili
    Guidimaka
    Jreida-Lemsid
Gisements majeurs
  La Koedia d Idjill
  Tiris
  Le Tasiast
  Le Tijirit
  Le Guelb Moghrein
  Le Guidimakha
Gisements majeurs 2
  Formation de fer de Tiris
  Formation de fer du Koedia Idjill
  Gisement d or de Tasiast
  Les gisements d’or et de cuivre dans les Mauritanides
Zones prometteuses
  Sélection des zones prometteuses
  Gisement prometteur et minéralisation
 
Formation de fer du Koedia Idjill

le groupe ferrugineux de Koedia Idjill

Ce groupe est constitué par les gisements de F Deirik, Seyala, Rouessa, Tazadit, TO14 et de M Haoudat. Les BIF typiques se rencontrent dans le groupe d idjill dans le Précambrien. Le groupe d Idjill qui constitue la roche mère est constitué de 7 nappes (fig. 4.2.5, Bronner et al, 1992). Parmi les 7 nappes, trois unités (1,5 et 6 dans la figuer 4.2.5) sont de petites échelles et affleurent en étroites sections et leur formation géologique est ambiguë. D autre part, le reste des unités du groupe(2,3,4 et 7 dans la figure 4.5.2) montre des différents faciès lithologiques. C est ainsi que l unité de La broche est constituée de conglomérats, l unité de l Achouil est formée de schistes pellitiques, l unité de Tazadit est constituée des BIF et de schistes basaltiques avec des disséminations d hématites et de metabasalte. Les unités présentent des faciès lithologiques différents. La description de chaque unité et l interprétation géologique de chaque cas sont détaillées comme suit :

1- Unité de La broche :
dans certaines parties de l unité de La broche, des orthoquartzites sont reconnues dans les cailloux et les graviers cimentés par les oxydes de fer et les matériaux de la silice (fig. 4.5.2). Sur la base de leur faciès lithologique, il est compréhensible que la sédimentation du fer et de la silice, diffusés dans l eau de la mer et se sont déposés dans le fonds de la mer soit liée au même phénomène que celui de la formation des BIF dans un mer peu profond a cote du continent composé d orthoquartzites. Kato et al (1998) et Kato (2003) a éclairci le processus de formation des BIF en menant des recherches sur les BIF, situées dans l Ouest Australien a travers (1) l émission du fer et de la silice par les volcans situés dans le vallée du rift continental ;(2) la sédimentation des clastiques oxydées sur le fond de la mer, après l oxydation et l émission des matériaux ». sur la base de leur théorie, le mécanisme précité de formation des conglomérats est considéré comme ce qui suit :

Pebbles and gravels of orthoquartzite cemented with iron oxides and silica materials

1- la vallée de rift marin est formé, le rift continental commence à se diviser
2- Après le commencement de la division continentale, le rift était étroit et a connu l accumulation de cailloux et de graviers dérivés du continent dans la partie peu profonde de la mer près du rift continental.
3- Les cailloux et graviers ont été cimentés par le matériaux ferrugineux et siliceux émis par la vallée du rift marin.

2- Unité d Achouil

L unité d Achouil est constituée de schistes pellitiques et sa sédimentation est considérée avoir eu lieu dans un environnement océanique, c est-à-dire que l activité de la vallée du rift a continué, le fonds océanique s est élargi et l environnement océanique s est mis en place. Cette unité manque de concentrations d oxyde de fer, ce qui signifie que l émission des matériaux siliceux venant du rift a été suspendu.

3- Unité de Tazadit :

L unité de Tazadit est constituée des BIF et des concentrations locales de roches clastiques. Ce qui signifie que le fonds océanique a continué à s élargir et il a constitué un environnement marin plus océanique que dans le cas de l Unité d Achouil. c est à dire que la zone de la mer a eu cet environnement au moment où les formations clastiques du continent rarement atteint se sont formées. Dans cet environnement les matériaux de fer et de silica commence à être émis et les BIF ont été formées après la sédimentation des formations clastiques au niveau du fonds de la mer.
En outre, le gisement de Seyala contient de petites couches de schistes basaltiques, ce qui signifie que ce schiste basaltique peut être lié aux schistes basaltiques de l unité de M haoudat. Comparés avec les schistes basaltiques, l âge de la sédimentation de l unité de Tazadit est la même que celui de l unité de M haoudat.

4- Unité de M haoudat

L unité de M haoudat est dominée par les schistes basaltiques et les métabasaltes, les hématites disséminés au sein des schistes basaltiques. Ainsi, il est considéré qu une autre activité volcanique basaltique différente que la crête qui a eu lieu au moment de la formation des BIF, et le basalte était éjecté ailleurs, (2,3 Ga selon le modèle de datation Rb-Sr réalisé sur la roche totale) et après les pyroclastes basaltiques ont été jaillies. La dissémination précitée des hématites pourra être due à la précipitation des oxydes de fer pendant les intervalles de sédimentation pyroclastique.

5-Nappe de charriage du groupe de Idjill

Selon le processus précité, après l élargissement de fonds de la mer et la formation du rift et de la crête, la sédimentation variante et avancée a eu lieu et le groupe de Idjill est formé. Il est concevable que le groupe Idjill a été charrié sur la croûte continentale composée du groupe de Tiris (environ 2,0 Ga). En ce moment, le groupe d Idjill était divisé en 7 nappes (Bronner et al, 1992), et après ces couches feuilletées ont subi l évènement du métamorphisme du faciès des schistes vertes. Il est probable que ce métamorphisme a continué jusqu à 1,8 Ga sur la base de datation des muscovites de l unité de M haoudat par la méthode de K-Ar ou jusqu à 1,6 Ga selon une datation Rb-Sr de la roche totale des schistes basaltiques de la même unité.

Modèle de gisement mineral des BIFs de Koedia-Idjill