L’Etude Geologique de JICA
Aperçu
Provinces Métallogéniques
Guideline
Référence
Geologic Provinces
  Géologie générale de la Mauritanie
  Aperçu des gisements de minerai
    Tiris & Kedia Idjil
    Sfariat-Zednes
    Région du Tasiast
    Le Tijirit
    Guelb Moghrein
    Tabrinkout
    Kadiar
    Indice 78
    Oudelemguil
    Diaguili
    Guidimaka
    Jreida-Lemsid
Gisements majeurs
  La Koedia d Idjill
  Tiris
  Le Tasiast
  Le Tijirit
  Le Guelb Moghrein
  Le Guidimakha
Gisements majeurs 2
  Formation de fer de Tiris
  Formation de fer du Koedia Idjill
  Gisement d or de Tasiast
  Les gisements d’or et de cuivre dans les Mauritanides
Zones prometteuses
  Sélection des zones prometteuses
  Gisement prometteur et minéralisation
 
Formation de fer de Tiris

Cette formation est composée de gisements de Guelb El Rhein, Guelb El Aouj, Guelb Atomai etc.
Le minerai de fer de magnétite à grains grossiers est exploité à partir de ces gisements.
Le minerai de magnétite se rencontre lenticulaire ou disséminé dans les quartzites, leptinites et amphibolites du groupe de Tiris d age précambrien (avant 1,7 Ga au moins).
Chaque gisement comprend du minerai de fer à une grande échelle (BRGM, 1975 ;SNIM rapport inédit). Presque tous les gisements datés du précambrien (spécialement avant 1,9 Ga) sont des formations ferrugineuses rubanées (BIF), mais le gisement de Tiris précité est un cas particulier.
Cependant il existe deux possibilités :

1-les concentrations de fer se sont formées comme des BIF y compris les formations de Tiris
2-Après la sédimentation de ces formations elles ont émigré à travers un autre processus.

Comme un processus considérable de dispersion de minerai de fer, les concentrations de fer formées des BIF ont été diffusées et injectées dans d autres roches à cause de la température élevée du métamorphisme (1,6 Ga l âge estimée des amphibolites et 1,5 Ga l âge estimée de Pheldspar à potassium), des amphibolites qui contiennent les BIF.
Cependant, dans les cartes géologiques du BRGM (1975) et la SNIM (données inédites), les limites entre les quartzites, leptinites et amphibolites sont tracées clairement comme des limites lithologiques. Il est difficile de supposer qu une diffusion intense des composantes chimiques par la haute température et une mixture chimique entre nombreux types des roches a eu lieu dans le passé géologique.

La diffusion mécanique est considérée comme un autre processus de diffusion. Après l érosion et le concassage des BIF, les clastiques d origine granitique et des roches mafiques ainsi que les oxydes de fer ont été diffusées. Il est raisonnable qu après le métamorphisme régional, les clastiques riches en quartz ont été transformées en quartzite à magnétite, les clastiques dominées par le quartz et le feldspath ont été transformées en leptinites à magnétite et les clastiques mafiques ont été transformées en amphibolites à magnétite. La raison pour laquelle les grains de magnétite seront grossiers est que les oxydes de fer clastiques fournis par les BIF étaient de taille conglomératique. Il y a de multiples possibilités pour les roches qui ont constitué la source des clastiques mafiques. Pour la simplification, dans la Fig. 4.5.1, les BIF ont été marquées comme des BIF de type Algoma avec des roches mafiques. Bien que le modèle de datation par Rb-Sr montre 2.2 Ga, l amphibolite fournie pour les mesures a subi une chloritisation intense. Donc, il n est pas clair lequel des ages enregistrés est l age exact de la formation des roches mafiques.

 

figure