L’Etude Geologique de JICA
Aperçu
Provinces Métallogéniques
Guideline
Référence
Geologic Provinces
  Géologie générale de la Mauritanie
  Aperçu des gisements de minerai
    Tiris & Kedia Idjil
    Sfariat-Zednes
    Région du Tasiast
    Le Tijirit
    Guelb Moghrein
    Tabrinkout
    Kadiar
    Indice 78
    Oudelemguil
    Diaguili
    Guidimaka
    Jreida-Lemsid
Gisements majeurs
  La Koedia d Idjill
  Tiris
  Le Tasiast
  Le Tijirit
  Le Guelb Moghrein
  Le Guidimakha
Gisements majeurs 2
  Formation de fer de Tiris
  Formation de fer du Koedia Idjill
  Gisement d or de Tasiast
  Les gisements d’or et de cuivre dans les Mauritanides
Zones prometteuses
  Sélection des zones prometteuses
  Gisement prometteur et minéralisation
 
Jreida-Lemsid

Jreida-Lemsid est une région le long de l Océan Atlantique qui s étend sur 15km à 100km au nord de Nouakchott. Cette étude a été effectuée dans le secteur Tanit-Lemsid dans la partie centrale de la région. Le secteur Tanit-Lemsid est localisé approximativement à 60-70km au nord de Nouakchott. Il faut environ 1 heure de route de Nouakchott à Tanit. Le sable côtier et les sédiments dunaires du Quaternaire sont largement répandus dans la région.
La dune s étend de Tanit à Lemsid sur une distance de 8 km, et une largeur de 250m dans le sud, 1.200m au niveau du site central et 800m dans le nord. Il s allonge parallèlement à la plage actuelle. Ce ne sont pas toutes les dunes qui montrent l existence de minéralisation (BRGM, 1975). Allon (1959) a donné une première estimation de 1.900.000 m3 à 3% TiO2, distribués sur une région de 3 km de long sur 500 m de large, soit 160.000 tonnes d ilmenite (BRGM, 1975).
Dans cette étude, un total de 8 puits, profonds d environ 5m ont été forés dans le sable côtier et les dunes : 4 puits à Tanit formant un carré avec un puits à chaque point culminant avec un intervalle de 500m ; et 4 puits à Lemsid. Pour les besoins des tests, le sable a été collecté fondamentalement tous les mètres, bien que l intervalle de points d échantilonage varie d après les caractéristiques des faciès sableux. Après avoir collecté le sable, il a été procédé au ramassage pour séparer les minéraux lourds destinés aux analyses de teneurs.
Sur la base de l observation des puits, les formations de sables terrigènes de couleur brune, rougeâtre on une prédominance de minéraux lourds noirs en comparaison avec les formations de sables blancs océaniques qui renferments des débris coquillers (Annexe I- 2.14). Au microscope, les minéraux lourds sont composés principalement d ilmenite, quartz, zircon, un peu d hématite, vesuvianite, monazite, rutile et corundum (Annexe I-2.6). Généralement dans les puits, des concentrations de 2,8-5,1% TiO2 d ilmenite épais de plusieurs centimètres existent juste sous la surface, mais il n y a aucune couche de concentration aussi large pour être mesurée en mètres (voir colonne géologique, Annexe I- 2.14), excepté le puits LMD4 à Lemsid. Dans ce puits, les teneurs de TiO2 varient entre 2,7% et 6,0% de la surface à 5m de profondeur. Leur teneur moyenne calculée est de 4.5% TiO2.

Les 13 dépôts et prospects décrit ci-dessus sont résumés dans le Tableau 4.2.2.

 

Résumé des études géologiques pour chaque gisement ou prospect